La sage-femme relève du domaine médical en France. Elle bénéficie du droit de prescription et d'une complète autonomie. En cas de pathologie elle collaborera avec le médecin.

 

La liste des médicaments, stupéfiants, dispositifs médicaux que peuvent prescrire les sages-femmes est fixée entre autres par l'arrêté du 23 février 2004 modifié par l'arrêté du 12 octobre 2005.

 

L'attribution d'un numéro RPPS délivré par le Conseil national de l'Ordre des sages-femmes et qui remplace le numéro ADELI gérés par les DASS permet aux sages-femmes (profession libérale) de recevoir les feuilles de soins émises par les CPAM.