Il arrive parfois que la grossesse nécessite un suivi plus approfondi et une surveillance du rythme cardiaque de bébé et/ou des contractions utérines.

 

Votre sage-femme peut réaliser cette surveillance puisqu'elle est équipée d'un monitoring et en règle générale réalise la surveillance de la grossesse pathologique en collaboration avec le médecin.

 

La surveillance par monitoring se fait sur prescription d'un médecin à partir de 6 mois de grossesse.

 Si la sage-femme le juge nécessaire, 2 monitoring peuvent être effectués au dernier trimestre sans prescription.